Plainte contre Joseph Kabila. Simon Mukenge tranche : « il s’agit d’une vaste blague signée Franck Diongo qui est à la quête de positionnement »

Flodel NKIMA

Il n’a pas tardé à réagir aux propos tenus par Mr. Franck Diongo, Président du MLP lors de sa dernière sortie médiatique. Il estime que le frère à Lumumba a mal choisi la cible pour vouloir s’attirer de popularité.

En plus, en montrant sa ferme volonté de porter plainte contre Joseph Kabila, le Sénateur à vie et Père de l’alternance démocratique, pour soit disant crime de guerre, crime contre l’humanité, crime du sang, fosses communes, le problème de Bundu Dia Kongo et des tueries des militants des partis politiques infractions qui, d’après le Président du MLP, furent commises pendant qu’il était encore Chef de l’État, le Député honoraire a montré à la face du monde qu’il est à la recherche du positionnement.

En agissant de cette façon, Simon Mukenge, Coordonnateur de la Lutte pour l’Unité du Congo, plateforme de la Société civile, croit dure comme fer que Franck Diongo n’avait pas joué pleinement son rôle parlementaire avec abnégation pendant qu’il y avait examen, adoption et vote de la loi portant statut des anciens présidents de la République. Si pas lui, son suppléant. Laquelle loi ne cesse de conférer un privilège de juridiction à l’ancien Président de la République et le rend irresponsable de tous les actes infractionnels commis dans l’exercice de ces fonctions.

Sans vouloir aller loin, Simon Mukenge pense tout simplement que Franck Diongo semble ignorer certaines tâches et l’exercice des fonctions tout en mettant en exergue la séparation de pouvoir, l’indépendance de l’armée et consorts.

Pour lui, au lieu que le Président de MLP puisse passer son temps à chercher à dissuader le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour s’approcher de lui, il doit par contre, lui donner des propositions concrètes afin qu’il décante certaines situations du pays qui semblent ne marcher. Le Président de la République n’a pas besoin des turferaires pour mieux faire son travail, plutôt les hommes d’actions qui l’aident dans l’accomplissement de sa mission résumée dans le slogan « le peuple d’abord ».
Il invite Franck Diongo a être fidèle en politique en ayant un seul camp. On ne peut pas servir deux maîtres dont Moïse Katumbi et Félix Tshisekedi à la fois.

Il doit savoir se positionner. Au lieu de passer son temps en train de parler de choses qu’il est lui-même convaincu qu’elles n’aboutiront pas, il doit défendre l’emploi des jeunes, la hausse de prix des denrées alimentaires et que consorts…

Laisser un commentaire

Next Post

Renforcement financier du système de santé: l'Hon. Sidonie Ejiba Mpungue propose un Édit portant création du Fonds de Promotion de la Santé dans la Province de Lomami

L’Honorable Sidonie Ejiba Mpungue a déposé un Édit Provincial portant création du Fonds pour la Promotion de la Santé dans la Province de Lomami, PROSALO, en sigles. D’après l’Elue de la Ville de Kabinda, cet Édit Provincial va créer une institution qui va chercher le fonds pour s’occuper du secteur […]

Subscribe US Now

contact@letriompherdc.com