AP de Lomami: Clovis NUMBI gagne le pari de la session extraordinaire tumultueuse!

Flodel NKIMA

Il fallait avoir les nerfs solides pour y arriver. Ah oui, il a quand même réussi. Par tous les moyens et assis dans son sens élevé de responsabilité et de compétences, il est parvenu à épuiser à 94% des matières prévues dans décision de convocation de cette session extraordinaire qui, sauf imprévu s’achève ce 03 février 2021. Il a franchi les étapes importantes. Il fallait avoir un grand cœur pour traverser les obstacles politico-tribal. Mais, il lui reste encore une matière très sensible à l’ordre du jour. Il s’agit de l’élection du Président du Bureau de l’Assemblée provinciale de Lomami. Il? C’est l’honorable vice-président de cet Organe faisant office de Président en mission puis viser par une motion incidentielle, Clovis NUMBI NUMBI, élu du Territoire de Lubao. Bravo à lui.

Grâce à ses compétences et sens élevé de responsabilité, il a réussi à gérer une session avec des tensions politiques et tribales jamais connues dans la Province. Tout ceci, avec le soutien de ses collègues. Les nouveaux membres du Bureau nouvellement élus ne l’ont pas abandonné. Voilà la compétence dont a besoin la Province de Lomami. D’ailleurs, tout a été fait dans un silence absolu sans tambour battant dans les réseaux sociaux. Le caractère d’un homme de grandeur. Ne pouvons-nous dire qu’il a appliqué l’adage qui dit: « les tonneaux vides font beaucoup de bruits? ». N’étant pas un tonneau vide mais rempli, il a prouvé de quoi il est capable. En plus, il n’a rien fait filtré sur les réseaux sociaux excepté son recadrage scientifique sur les propos de l’honorable Ngoyi Kasanji comme nous avons constaté comment les questions liées à l’Assemblée provinciale sont devenues objet de traitement dans les médias et réseaux sociaux par certains élus.

Comme si cela ne suffisait pas, il paraît être celui qui a ôté la honte de cette legislature jusqu’à présent sur le plan legislatif. Il a eu le mérite de faire voter une proposition d’édit venant de l’initiative d’un député provincial bien que d’autres initiées par ses collègues sont encore en souffrance. Il s’agit notamment de la proposition d’édit portant détermination des terres rurales ou urbano-rurales à usage agricole et compétences de différents acteurs dans la province de Lomami qui a été voté à l’unanimité.

Un autre élément spécial qui renforce ce mérite est que ladite proposion est son initiative.

Que retenir de cette proposition d’édit?

Selon lui, lors des explications devant ses collègues, cette proposition d’édit trouve sa raison d’être du fait que la province de Lomami est un grenier agricole, avec des potentialités énormes en termes des terres arables. 

Ainsi, une fois publiée, cet édit aura le mérite de protéger des concessions des terres rurales et urbano-rurales consenties et concédées par l’État à l’usage agricole ainsi que la promotion et la croissance de la production agricole en vue de garantir la sécurité alimentaire et le développement rural ; inciter et encourager les investisseurs agricoles dans la province de Lomami ; de protéger les Terres des communautés locales ou concédées à titre gratuit par l’État  à une population traditionnellement organisée sur base de la coutume et usages locaux ; d’impliquer les coutumiers et les Experts à travers le cadastre agricole à l’enquête de vacances des Terres ; et enfin, mettre en place un cadre permanent des consultations entre différents acteurs agricoles etc.

Laisser un commentaire

Next Post

RDC: Chantal Yelu Mulop invite les femmes à redoubler d'efforts aux échéances électorales de 2023

La conseillère spéciale du Chef de l’Etat en charge de la lutte contre les violences faites à la femme, Chantal Yelu Mulop a appelé les femmes congolaises à la solidarité pour une avancée significative en politique, à l’horizon 2023. Elle a lancé cet appel vendredi au cours d’un atelier organisé […]

Subscribe US Now

contact@letriompherdc.com