Acharnement de trop contre le Sénateur Éric RUBUYE: le Panel des Experts de la Société Civile dénonce la xénophobie et la tribalité de ses détracteurs!

Flodel NKIMA
Dieudonné Mushagalusha, Coordonnateur panel des experts

Dans une lettre adressée au Président de la Commission Nationale des droits de l’homme, le Panel des Experts de la Société Civile présente la situation dans laquelle se trouve l’honorable Sénateur Éric RUBUYE à ces jours. D’après cette correspondance, ce membre du bureau sortant du Sénat est victime des menaces, de l’acharnement et d’un complot hautement conçu dans les officines politiciennes et tribalo-ethniques qui porte atteinte à son intégrité physique et morale.

L’une des actions des présumés détracteurs

Dans la foulée, le Panel des Experts rappelle qu’en date du 05 janvier 2021, le Sénateur Éric RUBUYE a échappé à un enlèvement qui lui aurait coûté la vie car une partie des éléments de la police Nationale Congolaise commis régulièrement à sa garde lui avait été retirée au mépris des immunités et privilèges qui lui sont constitutionnellement reconnus en sa qualité de membre du bureau du Sénat en fonction. Cet acte fait croire qu’il y aurait une intention malveillante à son égard.
Comme si cela ne suffisait pas, des messages de haine, de dénigrement et de diffamation circulent sur les réseaux sociaux contre sa personne le qualifiant de tous les maux, le traitant d’un sujet «Rwandais », comme si les rwandais seraient des personnes à «exterminer». Ce qui laisse croire que les commanditaires de toutes ces forfaitures ont choisi comme stratégie de distiller des messages de diabolisation, de discrédit et de xénophobie à son égard afin de préparer l’opinion pour trouver une bonne excuse avant de commettre leur sale besogne.

Point n’est besoin de rappeler, à en croire le Panel des Experts, que la xénophobie et de la tribalité constitue une fibre sensible et susceptible de mettre en mal la cohésion nationale et est à décourager car les expériences d’ailleurs sont de triste mémoire.

Le Panel des Experts de la Société Civile tient à vous interpeller sur la gravité de tous ces faits énumérés et, de ce fait, il sollicite l’engagement du President de la CNDH d’user de tous ses pouvoirs pour dénoncer cela afin de mettre un terme à ces pratiques déplorables qui n concordent pas avec les principes de la démocratie et de l’État de droit.

Laisser un commentaire

Next Post

Dans un message signé Berthos Kabey, l'Assemblée provinciale de Lomami félicite JM Lukonde pour sa nomination

Subscribe US Now

contact@letriompherdc.com